Publié le 21 octobre 2019

NPRU Sauvegarde

Le quartier de La Duchère a été retenu en 2015 comme site d’intérêt national pour bénéficier du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), sur les secteurs de La Sauvegarde et du Château. La transformation du quartier réalisée depuis 2003 s’étendra donc sur ces deux secteurs pour s’achever à l’horizon 2030.

NPNRU SauvegardeÀ La Sauvegarde, d’importantes interventions ont été réalisées dans le temps du 1er programme de renouvellement urbain (PRU) :

  • la création de l’avenue Rosa Parks ;
  • la requalification et l’agrandissement de l’école des Géraniums ;
  • la requalification de la crèche ;
  • la création de la Maison des Fêtes et des Familles ;
  • la démolition de 160 logements sociaux et la réhabilitation de 140 logements sociaux (immeubles 420 et 410) ;
  • la construction de nouveaux programmes d’habitat le long des avenues Rosa Parks et Ben Gourion ;
  • la réalisation d’un immeuble à vocation économique qui accueille le pôle d’entrepreneurs LYVE Lyon Ouest de la Métropole de Lyon, ainsi que des entreprises.

Mais ces aménagements, situés à la limite sud de la Sauvegarde, n’ont pas permis d’enclencher la même dynamique urbaine que sur le secteur du Plateau.

Afficher le périmètre du nouveau projet de renouvellement urbain sur les secteurs Sauvegarde et Château

Dès 2009 les habitants de La Duchère ont exprimé leur volonté de voir se poursuivre la rénovation urbaine sur La Sauvegarde et Le Château, comme en témoigne l’avis sur le bilan à mi-parcours du Grand Projet de Ville de La Duchère, rédigé par le collège société civile du Comité de Suivi Participatif. L’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) a listé  200 quartiers d’intérêt national et 250 quartiers d’intérêt régional qui bénéficieront d’un nouveau projet national de renouvellement urbain (NPNRU). La Duchère et plus précisément les secteurs de La Sauvegarde et du Château font partie de ces quartiers depuis un décret d’avril 2015.

Suite à des rencontres avec les habitants et les acteurs de proximité du Château et de La Sauvegarde en 2013 (dans le cadre des premières études urbaines),  la concertation réglementaire s’est ouverte en 2015 avec différents ateliers et rencontres ouverts à tous au premier semestre 2015, destinés à enrichir le diagnostic des secteurs avec les habitants et de déterminer les défis/enjeux à relever. Cette première phase de concertation a permis de débattre des orientations à suivre pour les prochaines années.

En savoir plus sur le diagnostic habitant Sauvegarde

Un groupe de participants motivés s’est ensuite constitué en « Conseil Citoyen » pour enrichir la réflexion sur les grands enjeux et les actions à mener à La Duchère, notamment sur les secteurs du Château et de La Sauvegarde. Ils ont ainsi rédigé une contribution citoyenne au projet de territoire de La Duchère 2016-2020.

En savoir plus sur la contribution du Conseil citoyen au projet de territoire 2016-2020

Depuis 2016, des études complémentaires et pré-opérationnelles ont été réalisées et présentées au Conseil Citoyen et aux membres du Comité de Suivi Participatif lors de temps d’échanges réguliers. Elles ont porté sur la circulation et le stationnement, les usages des espaces publics, la programmation habitat ou encore le potentiel de développement économique.

Des opérations ont également été engagées sur le patrimoine de GRANDLYON HABITAT : relogement des habitants des barres 520 et 530 en prévision de la démolition de ces immeubles,  relogement d’une grande partie des habitants de 4 allées de la barre 440 en prévision de la démolition partielle de l’immeuble, ainsi que des études sociales et techniques sur les barres 440 (partie conservée) et 460, en vue de leur requalification.

Le Conseil Citoyen a été associé aux réunions techniques et de pilotage contribuant à l’élaboration du nouveau projet de renouvellement urbain sur les secteurs du Château et de La Sauvegarde, ainsi qu’au suivi trimestriel des relogements.

Les orientations du projet à l’horizon 2030

L’ambition du projet et le souhait des habitants sont de réaménager le site dans un esprit de « cité paysagère », valorisant les qualités végétales du secteur.

Les enjeux du nouveau programme de renouvellement urbain sont les suivants :

  • Désenclaver le secteur, afin d’améliorer les circulations internes et mieux relier La Sauvegarde au secteur du Plateau, à Champagne et à Ecully : suppression des impasses et requalification des voiries ;
  • Améliorer et diversifier l’offre d’habitat :
    • démolir 308 logements sociaux patrimoine de GRANDLYON HABITAT. Il s’agit des barres 520 et 530 ; des allées 440, 441, 442 et 443 de la barre 440 ; des allées 556, 557, 558 et 559 de la barre 550 ; des allées 540 et 541 de la barre 540 ; et enfin des allées 518 et 519 de la barre 510 ;
    • construire environ 340 nouveaux logements qui resteront à taille humaine et seront dotés de cœurs d’îlots végétalisés, sur les espaces libérés par les immeubles et portions d’immeubles démolis ;
    • et requalifier les immeubles de logements sociaux anciens de GRANDLYON HABITAT n’ayant pas fait l’objet de travaux récents. Il s’agit de la partie non démolie de la barre 440 (allées 444, 445, 446, 447, 448 et 449) et de la barre 460 ; des parties non démolies des barres 550 (allées 550, 551, 552, 553, 554 et 555) et 540 (allées 542, 543, 544, 545, 546, 547, 548 et 549). Des financements sont actuellement recherchés pour permettre de réaliser des travaux de requalification sur les barres 450 et sur  sur la partie non démolie de la barre 510 (allées 510, 511, 512, 513, 514, 515, 516 et 517) ;
  • Valoriser les espaces extérieurs et requalifier les espaces existants, en adéquation avec les attentes des habitants : cheminements piétons, voiries, espaces publics (notamment le square des 400 et le square des équipements), pieds d’immeubles, liaisons avec le parc du Vallon ;
  • Favoriser l’implantation de nouvelles activités économiques et maintenir une offre commerciale de proximité : construction de bureaux et de locaux commerciaux et artisanaux le long des avenues Ben Gourion, de La Sauvegarde et d’Ecully.

Afficher la carte du nouveau projet de renouvellement urbain sur le secteur de La Sauvegarde

Les prochaines étapes du Nouveau projet de renouvellement urbain sur la Sauvegarde

NPNRU Sauvegarde

Le nouveau projet de renouvellement urbain (NPRU) sur les secteurs du Château et de La Sauvegarde a été présenté aux habitants en octobre 2019.

Les interventions engagées sur le patrimoine de GRANDLYON HABITAT se poursuivent, avec en 2019 et 2020 : le curage et la démolition par grignotage des barres 520 et 530, la fin des relogements des habitants des 4 allées de la barre 440 vouées à la démolition, la validation du programme de réhabilitation avec les habitants des barres 440 et 460 et le démarrage des travaux ainsi que le démarrage des relogements des habitants des 4 allées de la barre 550 vouées à la démolition.

Des réunions d’information et des temps d’échange réguliers avec les locataires concernés par le relogement ou les requalifications sont programmées au dernier trimestre 2019 par GRANDLYON HABITAT.

La SERL s’est vue confier par la Métropole de Lyon la réalisation de l’opération d’aménagement sur le secteur de La Sauvegarde. Elle désignera au 1er semestre 2020 une équipe de maîtrise d’œuvre (architecte en chef, urbaniste, expert en qualité environnementale et en concertation) qui sera chargée de définir plus précisément les aménagements et le programme de constructions à réaliser.

La concertation avec les habitants et les usagers se poursuivra tout au long de la démarche d’élaboration du projet à travers différents temps d’échanges, de réflexion et de contribution. Les habitants seront ainsi sollicités pour imaginer avec la maîtrise d’œuvre les nouveaux espaces publics ainsi que l’ambiance urbaine et paysagère du quartier.

Les habitants et les usagers peuvent également exprimer à tout moment leurs attentes sur le nouveau programme de renouvellement urbain Château / Sauvegarde dans le cadre de la concertation réglementaire, ouverte depuis juillet 2015 : exprimez vos attentes sur le secteur de la Sauvegarde.

L’ensemble des opérations menées dans le cadre du NPRU seront actées dans une convention avec l’ANRU et les partenaires du projet. Plus de 196 millions d’euros d’investissement publics sont programmés dans le cadre de la convention ANRU sur le nouveau projet de renouvellement urbain sur les secteurs de La Sauvegarde et du Château.

Le projet de renouvellement urbain secteur Sauvegarde en chiffres

  • 46 000 m² d’espaces publics
  • 5 300 m² de surfaces économiques, dont commerces
  • 406 logements anciens à requalifier
  • 308 logements à démolir
  • 340 logements à reconstruire, environ
  • 60% de logements sociaux à l’horizon 2030 (96% en 2002 81% en 2019)