Publié le 30 avril 2015

Tranche 2 de la ZAC

Après les grandes avancées et transformations de la première tranche du projet (2003 – 2014), la ZAC de La Duchère peaufine sa métamorphose jusqu’en 2018. Les dernières réalisations devraient définitivement ancrer le quartier comme un tout intégré à Lyon et dans son bassin de vie, sans discontinuité de « qualité de vi(ll)e ».

 

800 logements supplémentaires

projet-la-duchere-logement

La dernière démolition prévue dans le projet urbain initial a eu lieu le 2 juillet 2015, avec l’implosion de la dernière « barre des 1000 », la barre 230 (342 logements).
Côté construction, la période 2014 – 2018 verra sortir de terre 800 logements, principalement situés sur le secteur ouest du Plateau, à l’exception de deux programmes sur le sud de la Sauvegarde et un aux Balmes.  Fidèles à l’esprit de mixité du projet urbain, ces résidences proposeront accession, locatif et logements sociaux, ainsi que des logements étudiants.

En savoir  + : Le programme de reconstruction (habitat) 2014 – 2018 / mise à jour avril 2016

 

L’aménagement des espaces publics

Voiries et espaces publics à proximité des constructions

projet-la-duchere-trottoir

La construction de nouveaux ilots de logements s’accompagne du réaménagement des espaces environnants. Le projet, porté par une équipe de maitrise d’œuvre composée de l’Atelier Marguerit Paysage / Cap Vert ingénierie / Les éclairagistes associés / Soberco environnement / Réussir l’espace public, a été conçu en concertation avec un groupe d’habitants entre décembre 2012 et juin 2013.
Les interventions se concentrent majoritairement sur le secteur ouest du Plateau, avec l’aménagement de voiries et trottoirs (rues Denise Joussot, Albert Jacquard, et d’autres à venir) au droit des nouvelles résidences. Une bande paysagère sera aussi aménagée entre la promenade du Parc du Vallon et la rue Denise Joussot, qui comportera des aménagements naturels et des jardins partagés. Enfin, la liaison entre la place Compas-Raison et le parc du Vallon, au travers de l’actuel square des Marronniers, sera aussi retravaillée afin de valoriser la qualité paysagère du site.

Le parvis du forum de la Tour panoramique

Héritage du projet initial de François Régis-Cottin, le parvis du forum de la Tour panoramique se situe au cœur du projet urbain de la Duchère, très proche de la nouvelle centralité. Bordé au nord par une future résidence sociale étudiante (dont la livraison est prévue mi 2017), lien entre les espaces publics de l’avenue du Plateau et les futurs immeubles d’habitation le long du parc du Vallon, il fera l’objet d’un réaménagement. Le démarrage des études à l’automne 2015 sera suivi par une phase de concertation en 2016 afin de déterminer avec les Duchérois l’avenir de ce lieu.

La place Bachaga Boualem

Située à Balmont, cette place publique accueille notamment le Monument aux morts d’Oran. Son réaménagement, concerté avec les habitants en 2015, permettra de valoriser le site et de réorganiser ses fonctions. Au programme : une entrée et une sortie dissociées, des cheminements piétons et des aménagements paysagers pour mettre en valeur le Monument aux morts, et un espace de stationnement optimisé. Les travaux se dérouleront de juin à décembre 2016.

 

De nouvelles activités économiques

La deuxième traprojet-la-duchere-hotelnche du projet urbain conforte l’aspect « développement économique » de La Duchère. Dans les années à venir, de nouvelles activités s’implanteront sur La Duchère :

  • Un hôtel-restaurant : à la Sauvegarde, à la croisée des avenues Rosa Parks et Ben Gourion, un hôtel 4 étoiles de l’enseigne Best Western ouvrira ses portes mi-2017. Sur près de 5000 m2, le bâtiment offrira 112 chambres et un restaurant.
  • Un pôle entrepreneurial : à l’emplacement de l’actuel parc-relais TCL (au bout de l’avenue Rosa Parks) s’implantera un pôle entrepreunarial qui accompagnera les jeunes créateurs d’entreprise. Sur la même parcelle cohabiteront un bâtiment public, pépinière d’entreprises où les projets seront préparés, et un bâtiment privé, où des locaux adaptés seront proposés aux jeunes entrepreneurs.
  • Deux ilots (33 et 35B) à vocation économique dont le programme n’est pas encore défini.